CRESCENDO DES PROTESTATIONS SUR L'AVENUE KOMITAS

ARMENIE

L'ensemble de la presse rend compte d'une nouvelle echauffouree, le 24
août, sur l'une des principales avenues de Erevan, Komitas, dont les
habitants soutenus par un groupe de militants civiques et d'ecologistes
manifestent depuis plus d'une semaine contre la construction d'un
immeuble dans une cour interieure. Un affrontement entre la police
anti-emeute et des manifestants, samedi dernier, s'etait termine par
la garde a vue d'une vingtaine de manifestants. Un des militants,
Arguichti Kivirian, redacteur en chef du site d'information " Armenia
today " a ete gravement blesse a la tete.

Alors qu'il affirme avoir ete battu dans une voiture de police, un
procès est intente contre lui pour " maltraitance d'un representant
des forces de l'ordre " en vertu de l'article 316 du Code penal...

Dans une declaration, la Police de Erevan a accuse les manifestants
de " perturber l'ordre public et de bafouer les droits de leurs
concitoyens " et les a dissuade d'entreprendre toute action d'entrave
a la circulation sur l'avenue Komitas sous peine de s'exposer a de
nouvelles interpellations.

L'Ombudsman, Karen Andreassian, s'est egalement exprime, regrettant
le comportement " non professionnel, excessif et intolerable "
de certains policiers et indiquant qu'il avait initie une enquete
sur l'agression du journaliste. Joghovourd dit etre informe que
le veritable proprietaire de l'immeuble conteste serait l'homme
d'affaires d'origine karabatsie, Barsegh Beglarian, proche du
President Sarkissian. Le maire de Erevan, Taron Margarian, a indique
que la construction de l'immeuble ne sera pas suspendue, mais que la
hauteur du bâtiment, dont les travaux sont temporairement arretes,
sera diminuee de moitie.

Extrait de la revue de presse de l'Ambassade de France en Armenie en
date du 27 août 2013

mardi 3 septembre 2013, Stephane ©armenews.com



From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress